• 27 janvier 2017

La coloration qui fait sensation sur la toile : le blorange hair

La coloration qui fait sensation sur la toile : le blorange hair

Le ton est donné : en 2017, tout est permis ! Ces colorations créées de toute pièce n’ont pas fini de faire parler d’elle. Zoom sur LA tendance qui pointe le bout de son nez, le blorange hair !

Blorange, kézako ?

C’est la contraction de blonde et orange ! Comment obtenir un orange qui semble vieilli par le temps alors qu’il est flambant neuf et désespérément voulu ? Tout d’abord, vous devez avoir les cheveux blonds clairs. En gros, votre cheveu doit avoir le moins de pigment possible pour que ces pigments clairs puissent accrocher à votre cheveu. Eh oui, les colorations pastel ont en rêve toutes mais on doit passer par beaucoup d’étapes différentes avant d’y arriver.

Comment obtenir un blorange hair ?

Un conseil ? Ne le faites pas seules ! Choisissez un très (très) bon coloriste en qui vous avez une confiance aveugle. Attention les ratés sont courant si vous voyez ce que je veux dire…

Bad hair day

‘Je voudrais le blond de Scarlett Johansson svp’

En attendant, on vous laisse avec quelques photos des plus beaux Blorange Hair trouvé sur Instagram. Enjoy !


La It-girl (et digne fille de Mike Jagger), Georgia May Jagger a déjà adopté la tendance fin 2016.

 

Blorange

Une photo publiée par Georgia May Jagger (@georgiamayjagger) le 23 Sept. 2016 à 1h12 PDT

Et plus récemment, la youtubeuse à succès Sandreas à passer le cap… Bon, c’est une perruque mais vous n’y avez vu que du feu n’est-ce pas ? En tout cas, c’est CA-NON !

 

 

🍑🍑 Peachy 🍑🍑 RG @missnarissa 💥 created by @jennifermarmo

Une photo publiée par Perth Hair Artists (@circlesofhair) le 3 Janv. 2017 à 2h52 PST

 

😍😍 am legit obsessing over this color

Une photo publiée par Theresa Dominguez (@onlyme_14) le 17 Janv. 2017 à 20h38 PST

Si vous êtes comme nous, complètement addict de ce type de coloration… Stay tuned, on est à l’affut des dernières tendances.

À très vite !

 

Photo de couverture : Eve_elizabeth

Commenter cet article